itw radio

URGENT : journaliste cherche parents

Dans le cadre des annonces gouvernementales d’arrêt de l’exil en Belgique et de la création de places, notamment aux Mureaux (78) avec un grand FAM regroupant handicap psychique et autisme, une  journaliste de France Inter cherche parent d’adulte en situation de handicap en Île-de-France n’ayant pas de solution.

Il est temps de faire éclater la vérité à propos du moratoire des places en Belgique qui a été réalisé avant d’apporter les solutions en France. Ce n’est pas en construisant une « Usine à Français » en France que nous répondrons aux besoins, d’autant plus qu’en Belgique, depuis 2018, seule la création de petites unités de vie est autorisée.

Extrait du Parisien :

« Cette plateforme unique va créer 158 places dont 50 places de foyer d’accueil médicalisé (FAM) dédiées aux personnes en situation de handicap psychique et 66 places de foyer d’accueil médicalisé dédiées aux personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme. Il faut ajouter à cela 42 places de service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (Samsah) présentant aussi des troubles du spectre de l’autisme, réparties dans quatre antennes (NDLR : deux dans les Yvelines et deux dans les Hauts-de-Seine). Deux pôles de compétences et de prestations externalisées (PCPE), un dans chaque département, s’ajouteront au dispositif.

Malgré cela, la vice-présidente du conseil départemental des Yvelines, en charge de l’autonomie, reste très pragmatique. « On sait qu’on sera très en dessous du besoin, mais ça permettra de désengorger un tout petit peu quelques structures », confie Marie-Hélène Aubert. Aujourd’hui dans le département, 560 adultes relèveraient d’une orientation vers un foyer d’accueil médicalisé, parmi eux, 70 ont besoin d’un placement urgent. »

L’article intégral est à consulter ici.

Tous nos articles se référant au moratoire sont à lire ici.

Si vous correspondez à la recherche de la journaliste, veuillez nous contacter ici.

.

arc en ciel

Des nouvelles d’Inès (suite)

.

Suite à notre article précédent, une bonne nouvelle : Inès est enfin sortie du coma. Pour l’instant, elle ne peut ni parler ni bouger, mais son état de santé évolue positivement. Il faudra bien compter l’année scolaire prochaine pour qu’elle puisse à nouveau s’occuper d’Oscar. Heureusement qu’une solution a été trouvée pour lui en attendant. Merci à toutes et à tous pour vos prières. Inès est une battante, elle s’est accrochée à la vie pour l’amour de ses enfants.

.

dépouillement bulletins vote

Résultat des élections

Résultats de l’élection des conseillers des Français de l’étranger pour la circonscription des Français établis en Belgique à télécharger sur le site du Consulat. Félicitations aux élus et bravo à tous pour votre engagement au service des Français de Belgique. N’oubliez pas de communiquer votre action en faveur de nos compatriotes en situation de handicap, élus ou pas, l’AFrESHEB est toujours disponible pour cette cause.

.

Des nouvelles d’Inès et d’Oscar

Comme vous le savez peut-être, Inès (lire ici nos articles relatifs à ce dramatique fait de placement abusif en France) est hospitalisée depuis le 23 mars pour une forme grave de Covid. Elle est dans le coma. Si elle s’en sort, elle en a pour de longues semaines d’hospitalisation et des mois de revalidation.

En attendant, nous avons trouvé pour la rentrée prochaine une solution pour Oscar afin qu’il puisse progresser. Une bonne école à pédagogie adaptée à l’autisme et un internat sur le même lieu.

Il pourra continuer à passer des week-ends et des congés auprès de son grand frère Arthur et le papa de celui-ci, ainsi que son épouse. Famille formidable qui a tout fait pour lui.

Il faut aussi remercier les services sociaux bruxellois et anversois, ainsi que les services spécialisés anversois, tous qui ont fait leur maximum. Cela change des services français qui ont placé abusivement Oscar et l’ont maltraité.